FRANÇAIS

Homeorep

Version 2.1

Langues: anglais, français, allemand

Développeur: Michel Ramillon

© 2017-2019 Michel Ramillon

Contact: contact@homeorep.com

Engagement de confidentialité


 Le futur de Homeorep ?

Je construis actuellement la version 3.0 de Homeorep. Après toutes les fonctionnalités ajoutées dans les version successives: rubriques éliminatoires avec seuil d’élimination, fusion et croisement de rubriques et la création d’un fichier gérant patients et consultations… arrive le moment d’un énorme bond en avant. Il sera possible pour chaque utilisateur dans la version future 3.0 de personnaliser le répertoire de Boenninghausen en modifiant les degrés des remèdes déjà présents, de créer de nouvelles rubriques, d’en effacer d’anciennes, d’ajouter de nouveau remèdes à la liste des 125 remèdes du répertoire historique de 1848, de modifier le nom des rubriques et des chapitres, de définir ses propres rubriques polaires… et cette énumération n’est probablement pas exhaustive.

C’est pour moi un défi technique d’envergure du développement logiciel de permettre le bon fonctionnement synchrone de toutes ces possibilités. Même si, selon certains spécialistes allemands, les détails de la construction du Manuel par Boenninghausen sont inconnus et certaines rubriques encore mal comprises, j’ai décidé de passer outre le tabou d’un répertoire qui ne devrait pas être touché tant qu’il n’est pas mieux compris.

Plus encore, l’utilisateur pourra construire en parallèle son propre répertoire avec chapitres, rubriques et leurs remèdes à l’aide une interface simple et rapide. Et tout cela sur un iPhone ou un iPad avec iOS11 ou supérieur.

Même si beaucoup de choses sont en place dans mon esprit et beaucoup de code déjà écrit, je ne m’avancerai pas à annoncer une date de sortie face au chemin qui reste encore à faire et les innombrables vérifications nécessaires pour prévenir les crashes.


Aperçu vidéo des fonctionnalités essentielles

de la dernière version Homeorep 2.1

Sélection des rubriques
Grille d’évaluation
Gérer patients et consultations

Cas clinique relaté par Boenninghausen

Dans la préface de son Manuel de Thérapeutique Homéopathique, Boenninghausen donne l’exemple d’un cas clinique issu de sa propre expérience et guéri par VALERIANA.

La description de ce cas est très complète et donne une idée de la grande précision avec laquelle Clemens von Boenninghausen identifiait localisations, sensations et modalités dans sa pratique médicale homéopathique avec ses patients.

« E. N. de L., un homme d’une cinquantaine d’années, au teint florissant, presque trop rouge, d’humeur gaie en général mais enclin à des accès de colère avec excitation nerveuse lors des crises plus violentes, souffrait déjà depuis deux ou trois mois (suite au traitement allopathique passé d’une douleur « rhumatismale » de la cavité oculaire droite par des moyens extérieurs qui ne purent être connus) d’une sorte particulière de douleurs violentes à la jambe droite, qui touchait tous les muscles du côté postérieur, nommément le mollet, et jusqu’au talon, cependant pas l’articulation du genou  ni la cheville. Il décrivait la douleur elle-même comme un déchirement crampoïde fulgurant extrêmement douloureux, souvent interrompu par des élancements allant de l’intérieur vers l’extérieur, mais le matin, où la douleur est globalement beaucoup plus supportable, sourdement fouillante et comme une douleur de courbature. Les douleurs s’aggravent vers le soir et au repos, particulièrement après un mouvement, en position assise et debout, et ceci notamment à l’occasion d’une promenade en plein air. Pendant la marche même la douleur saute souvent soudainement du mollet droit au bras gauche, et devient ensuite la plus insupportable s’il place sa main dans sa poche de veste ou contre sa poitrine et garde le bras immobile, alors qu’elle est soulagée par le mouvement du bras et retourne alors souvent soudainement au mollet droit. Aller et venir à la maison et frictionner la partie souffrante apporte le meilleur soulagement. Les concomitants sont insomnie avant minuit; accès vespéraux revenant assez souvent de chaleur parcourant rapidement le corps, avec soif, pas précédée de frisson, avec goût rance répugnant dans la bouche et nausée dans la gorge ; et une douleur pressive presque constante dans la partie inférieure de la poitrine et dans le creux épigastrique, comme si à cette endroit quelque chose poussait fort et voulait sortir. »

Nous utilisons ci-dessous le logicielHomeoreppour répertoriser ce cas sur un iPad. Les rubriques que nous avons sélectionnées correspondent au texte en gras dans le paragraphe ci-dessus. Nous avons volontairement limité leur nombre. D’autres symptômes, non moins importants, auraient pu être pris en compte. Cela n’aurait pas changé la manière nette avec laquelle VALERIANA se détache des remèdes suivants.

Cas clinique relaté par Boenninghausen

NOUVELLES FONCTIONNALITES DE HOMEOREP 2.0


1. Créer une rubrique combinée: fusionner


2. Créer une rubrique combinée: croiser


3. Rubriques éliminatoires


4. Seuil éliminatoire


5. Gérer les données personnelles et cliniques d’un patient